[Résultat rugby du WE] Match des Cadettes à XV du LOU face à LMRCV Lille

LA PHRASE DU MATCH :

« Visions troubles. »

LE DÉROULEMENT DU MATCH :

Trajet express, dispersé entre les révisions qui apaisent l’esprit, les autoportraits qu’on diffuse en temps réel et les ébauches d’ambitions qui rassurent avant de plonger dans l’inconnu.

La teneur de l’arrivée confirme le ressenti, le froid est mordant. La brume est tombée sur le Nord, la lumière est devenue blanche, elle recouvre tout, elle trahit les formes, les ombres et trompe les distances. On replie son cou dans l’anorak, on descend les manches, on se protège, pas de doute: « ça va piquer ».

Le coup d’envoi est donné, le public, peu nombreux mais connaisseur, essaye de discerner les silhouettes au loin qui s’adonnent à une partie engagée mais correcte. Entame maîtrisée par les rhodaniennes, 3 puis 10 zéro. Débute une période moins faste, celle où les adversaires prennent confiance, quand les gabarits de bel envergure sont poussés par l’excitation des supporters mais surtout celle où l’envie d’avancer a changé de camp.
17-10 à la mi-temps au moment où « la bombe de froid sort du sac comme un génie de sa bouteille, pour empêcher les hématomes de se former et la douleur de s’installer. Elle épongera surtout le stress et distribuera un câlin qui ne dit pas son nom. »

Le stress, celui de voir la victoire encore s’échapper, nous glisser entre les doigts au profit d’un adversaire qui exploite nos erreurs plus qu’il ne produit du jeu et de voir les vieux démons qui guettent les corps et les esprits réapparaître. Mais l’idéal du rugby affirme que « se mesurer à l’autre fait grandir », grandir c’est d’abord reconnaître ses erreurs puis se jurer de ne jamais les reproduire. Alors on occupe le terrain, on accepte que le rugby d’hiver est moins virevoltant qu’aux beaux jours et de se dire que prendre les points n’est jamais un aveu de faiblesse. 17-20 à 5 minutes du terme.

Cinq minutes, derniers instants, money time, fergie time, appelez les comme bon vous semble. Quand le caractère d’une équipe peut se dévoiler, dans ces moments qui nous rappellent que le rugby est d’abord un affrontement dans lequel la première règle est qu’on plaque pour la copine et qu’on sue pour le maillot. Quand les assauts adverses aussi nombreux, véhéments et déterminés soient-ils sont freinés, stoppés, repoussés par un collectif qui se resserre, lié par les cordes des bras, les noeuds des mains et le besoin irrépressible de s’aimer.

Alors la chance vous sourit et le dernier sifflet de l’arbitre vous libère.
L’identité d’une équipe, doit puiser dans ces bons moments autant que dans les remises en question, les défaites, les voyages, les injustices arbitrales, les quartiers d’orange et les roulés-confiture.
Elle doit forger l’envie de se battre ensemble et de défendre une identité de rouge et de noir.

RÉSULTAT DU MATCH :

Victoire des Cadettes du LOU Rugby 20 à 17 face à LMRCV.

MATCH À VENIR :

Samedi 8 février en déplacement à Chilly/Massy/Bretigny.