Focus sur Victor Liaud, arbitre au LOU Rugby

Bonjour Victor, peux-tu te présenter en quelques mots :

Je m’appelle Victor LIAUD,  j’ai 19 ans et je suis étudiant en deuxième année de STAPS.

Je suis au LOU rugby depuis 15 ans maintenant. Après avoir joué de bonnes années j’ai été dans l’obligation de m’arrêter sur décision médicale.

Désormais, je suis arbitre au club et j’entraine les cadettes pour la deuxième année consécutives.

Comment es-tu venu  à l’arbitrage et qu’en retires-tu au plan personnel ?

À la suite d’un trauma crânien assez important sur les terrains, j’ai été contraint d’arrêter le contact pendant plus de 2 ans. Durant ma convalescence pour ne pas couper totalement du rugby, on m’a proposé l’arbitrage comme possible reconversion.
Cela ne m’a pas empêché de toujours m’entrainer avec mes copains  mais seuls les contacts m’étaient  interdits. 

Conscient qu’il me serait plus possible de jouer au rugby, je me suis pleinement investi  dans l’arbitrage et je m’épanouie aujourd’hui. En effet, l’arbitrage est un univers très ouvert où l’on y retrouve beaucoup de valeurs. Durant toute notre formation nous sommes très bien suivis et cela permet de progresser plus rapidement. 

Racontes nous ton pire souvenir et ton meilleur souvenir en tant qu’arbitre : 

Mon pire souvenir c’est un match que j’ai du arbitrer en étant déjà blessé où j’ai dû serrer les dents toute la rencontre car la douleur était insupportable.

Mon meilleur souvenir est sans conteste une finale de ligue d’un tournoi à 7 que j’ai eu la chance d’arbitrer. Ce n’est peut-être pas grand-chose mais ce fut un grand moment de plaisir pour moi.

Quelles sont tes  ambitions pour l’avenir ?

Je souhaiterais gravir les échelons supérieurs pour peut-être un jour prétendre à un certain niveau mais cela passe par beaucoup de travail à court et à long terme

Pour moi il est primordial de se raccrocher à 3 mots clefs : Travail, Plaisir, Humilité.

Si je devais me fixer un objectif majeur, ce serait de devenir arbitre de rugby à 7 et intégrer un circuit international. Mais pour y arriver le chemin reste long et énormément de travail à accomplir !

Pour l’heure, le plus important est de développer le projet d’arbitrage au sein du LOU rugby qui est très ambitieux avec des idées et objectifs concrets.