Focus sur Thomas et Robin, deux arbitres du LOU Rugby

BONJOUR ROBIN ET THOMAS, POUVEZ-VOUS VOUS PRESENTER ?

Robin : Vivant au Canada toute mon enfance c’est grâce à mon grand-père (ancien joueur de Bourges et Limoges) que je découvre le rugby. Je commence seulement à le pratiquer en école d’ingénieur, puis en Californie, Suède et finalement Grenoble. Je pratique maintenant uniquement le Touch Rugby avec le club lyonnais CanutTouch. Ingénieur en Intelligence Artificielle dans le domaine médical j’ai commencé l’arbitrage en 2019 et je suis actuellement arbitre stagiaire.

Thomas : Bonjour, je m’appelle Thomas DEVESA, j’ai 19 ans. J’ai commencé le rugby à l’âge de 4 ans et j’ai joué jusqu’à mes 17 ans. Je suis arbitre depuis que j’ai 14 ans. Cela fait un an que je suis au LOU car je viens d’un petit club de Haute Savoie : le RC le Môle. Dans la vie en dehors du rugby, je suis en 1ere année d’assistant ingénieur en Biologie, Biochimie et Biotechnologie.  

COMMENT ÊTES-VOUS VENU  À L’ARBITRAGE ? ET EN EST-CE BENEFIQUE POUR VOUS ?

Robin :  Après trois ruptures de ligaments, je me suis d’abord tourné vers le Touch Rugby mais voulant revenir vers le rugby à XV je me suis dirigé vers l’arbitrage. Cela m’a redonné un contact avec le rugby qui me manquait depuis mon arrêt. J’apprends à apprécier le travail de l’arbitre et je profite pleinement des réunions de secteur de la Ligue AURA. La prise de décision et d’information rapide sont fondamentales pour l’arbitrage et sont bénéfique pour ma vie professionnelle et personnelle.

Thomas : Je suis arrivé à l’arbitrage à la suite d’une multitude de blessures en tant que joueur, vu mon gabarit de l’époque. Il fallait que je trouve une solution pour rester sur un terrain sans me blesser c’est pour cela que je me suis tourné vers l’arbitrage, ce qui m’a apporté beaucoup : principalement la confiance en moi, ainsi que le fait d’être à l’aise à l’oral en public, et de superbes rencontres.

RACONTEZ NOUS VOTRE PIRE SOUVENIR ET VOTRE MEILLEUR SOUVENIR EN TANT QU’ARBITRE : 

Robin : Comme j’achève ma première saison je n’ai pas encore beaucoup d’expérience mais je garde un très bon souvenir de mon premier match tout seul (M19 Aix les bains – SOUA) où j’ai dû faire une partie du retour dans le car de SOUA pour récupérer le dernier train pour Lyon. Pas vraiment de mauvais souvenir autre qu’une évacuation par ambulance à la suite d’une commotion cérébrale pendant ce même match M19.

Thomas : Je ne pense pas qu’il ait de mauvais souvenir, juste des choses qui m’ont fait progresser et endurci. Mon meilleur souvenir à ce jour sur l’arbitrage concerne le tournoi des Montagnards. C’est un tournoi qui réunit les sélections U16 des Savoies, de l’Ariège, de l’Ardèche et de la Corse sur 4 jours. Un très beau moment de rugby, d’amitiés et de partage !

ENFIN, QUELLES SONT VOS AMBITIONS POUR L’AVENIR ?

Robin : Je souhaiterais m’investir avec les équipes jeunes du LOU et passer arbitre territoriale dans un premier temps.

Thomas : Pour l’avenir, j’aimerais m’inscrire dans la durée au sein du LOU Rugby, réussir mon concours du jeune arbitre, continuer d’apprendre et de progresser, le tout en conservant la notion de plaisir qui est essentielle dans l’arbitrage.