ESPOIRS – Le point après le premier bloc

À la suite d’un premier bloc compliqué, nos 2 coachs (Cédric & Jonathan) et notre capitaine (Antoine Domercq) font un point sur les trois premiers matchs du championnat Espoirs Reichel.

  • Le premier bloc vient de se terminer, au-delà des résultats sportifs, quel bilan pouvez-vous nous faire sur ces 3 premiers matchs ? 

Antoine Domercq : C’est un bloc où on a découvert le niveau de notre équipe, puisque cette année nous avons beaucoup de nouveaux joueurs. On s’est jaugé sur ces premiers matchs et on a constaté qu’on avait largement le niveau, qu’on était capable de rivaliser avec des grandes équipes malgré le fait qu’on doit encore ajuster quelques petits détails.
C’est un premier bloc mitigé, on sait maintenant de quoi on est capable et il faut qu’on rebondisse. On veut montrer notre vrai niveau et gagner des matchs !

Cédric Beal : On va dire qu’il y a un premier bilan “évaluation collective” sur les attentes en termes de progression des joueurs, plan de jeu, d’état d’esprit et tout cela. Et ça c’est trés positif ! On a un groupe qui travaille bien, qui progresse et qui est très jeune.
Après, si on doit faire un bilan en termes de points et de classement, on ne peut forcément qu’être déçu. Mais aujourd’hui, est-ce que là le vrai coeur de notre travail ? On aurait bien entendu aimé qu’ils aient une satisfaction sur ce match à domicile.

C’est dur d’évaluer le niveau de cette poule car c’est très aléatoire. Tu peux jouer une équipe comme Brive avec 4 joueurs qui descendent de l’équipe professionnel, comme une équipe comme nous qui a des joueurs nées en 2003. Nous ce que l’on voit, c’est la progression de nos joueurs. On a toujours été dans le match, même à Perpignan (26-06). Quand on regarde les matchs à froid, c’est vraiment les petits détails qui font la différence.

  • Dans quel état d’esprit est le groupe aujourd’hui ?

C.B : Ils sont impatients d’aller chercher cette première victoire et ils ont toujours à l’esprit de travailler. Tous nos joueurs, sauf les blessés, ont eu du temps de jeu et ça c’est important. Ils sont tous concernés et ont l’envie de progresser.


A.D : Ces premiers matchs ne reflètent vraiment pas notre niveau, l’implication que l’on met sur nos entrainements chaque semaine.
On a envie de gagner et de montrer de quoi on est capable. 

  • Sur quoi allez-vous travailler pour être plus performant sur la suite de la saison ?

C.B : On va s’appuyer sur les 3 premiers matchs et les statistiques qu’on a pu ressortir, tous les défauts qu’on a pu identifier sur nos performances. On va essayer de travailler sur différents axes comme les ballons perdus, réduire les pénalités, la discipline, ou encore le retour au jeu. Malgré tout ça on voit qu’on met souvent nos adversaires en difficulté , on a progressé en conquête, et on a une défense collective qui est assez intéressante.
On a un axe de travail qui va être centré sur la conservation du ballon, et essayer de jouer plus souvent nos ballons pour être le plus efficace possible.

Jonathan Wisniewski : On veut également avoir une vraie réflexion sur nos compositions d’équipe, de les équilibrer pour que les plus jeunes joueurs soient encadrés par des joueurs plus expérimentés. 
Les entrainements vont être axés sur de la mise en situation et la mise en place d’exercices et d’ateliers spécifiques. On va essayer de travailler nos points forts pour les rendre encore plus forts.

  • Quels vont être vos objectifs pour le prochain match à Montpellier (17/10/21) ?

J.W : On va dédramatiser les objectifs comptables avec les joueurs car aujourd’hui il y a trop d’incertitudes. Par contre, on va se fixer des objectifs de moyens qui vont nous permettre de gagner comme descendre le nombre de pénalités. Les joueurs vont se focaliser sur les 2, 3 points qui nous ont fait mal sur ce 1er bloc pour qu’ils soient meilleurs sur les prochaines rencontres. L’erreur serait de tout focaliser sur la victoire.
C’est important de garder à l’esprit que l’on est sur un cycle de formation et que notre objectif est d’amener les jeunes dans 3-4 ans au meilleur niveau possible (Top14, ProD2).

On va donc essayer d’oublier le résultat, on va leur donner les outils pour qu’ils puissent gagner un match et leur donner de la confiance.

A.D : On va se recentrer sur le groupe, essayer d’aller faire un gros match à l’extérieur et être très bon sur les fondamentaux qui sont la conquête, l’engagement et la défense. L’objectif est de nouveau prendre du plaisir dans la victoire !

Les Espoirs du LOU Rugby se déplacent à Montpellier ce dimanche, pour la 4ème journée du championnat.